Récupérer des mots-clé malgré (not provided)

MISE A JOUR DU 30/01: au vu des commentaires échangés avec mes confrères et lecteurs de ce blog, je tiens à clarifier quelques points. Je m’en voudrais de me faire accuser de malhonnêteté intellectuelle.
Tout d’abord, merci de bien lire mon billet précédent. Il explique suffisamment en longueur la mort annoncée du referencement naturel.
La méthode dont je parle ne saurait remplacer les rapports de mots-clé naturels. Elle ne se veut pas sensationnelle pour accrocher puis décevoir des internautes. Elle n’apportera pas de réponse concrète à un référenceur. Le titre du billet a d’ailleurs été modifié.
Toutes mes excuses si ce billet a pu être source de confusion et/ou de frustration.
Cette méthode permet au strict minimum de savoir quels mots-clé dans un contenu ont pu potentiellement intéresser un internaute en provenance d’une recherche naturelle via Google, le tout sur base de mots-clé définis par l’éditeur du contenu.
Cette mise au point effectuée, bonne lecture!

Suite à mon billet sur (not provided), je fournis *une* de mes méthodes pour capturer des mots clés dans Google Analytics en cas de recherche sécurisée. Malheureusement, je vous le dis d’avance, vous resterez frustré car comme je l’indiquais, il n’y a pas de recette miracle.

Tout d’abord, nous allons vraiment devoir faire le deuil des mots clé réellement saisis par les internautes, même si on peut les apercevoir dans Webmaster Tools.

Ensuite, nous allons utiliser une méthode que nous connaissons bien en terme de création de page: l’utilisation de mots-clé. Le but de l’exercice est ici de rassembler un top 5 ou top 10 des mots-clé les plus significatifs par page, par rapport à leur contenu.

Si on prend par exemple mon précédent billet sur (not provided), il s’agit contenu qui parle des mots-clé:

google analytics
landing page
mots-cle
not provided
page de destination
remede
seo
solution
tags

Quelle surprise, il s’agit des mots-clé que j’ai renseigné comme « tags » ou mots-clé pour mon billet! 🙂

Mettons désormais ces mots-clé dans une chaîne, séparés par des espaces, ce qui donne:

« google-analytics landing-page mots-cle not-provided page-de-destination remede seo solution tags »

Dans ce cas, j’ai ajouté un tiret de séparation pour les espaces *dans* les mots-clé. Assurons-nous que cette chaîne ne dépasse pas 120 caractères. Il s’agit maintenant de placer cette chaine dans une variable personnalisée capturée par Google Analytics avant l’appel à _trackPageview:

_gaq.push('_setCustomVar',2,'tags','google-analytics landing-page mots-cle not-provided page-de-destination remede seo solution tags',3);

Dans cet exemple, je place les tags dans la variable personnalisée numéro 2 qui s’applique à une page (niveau 3). Si vous utilisez WordPress, le plug-in Google Analytics par Yoast fait ça pour vous, avec un peu de modification car sinon il ne capture que 60 caractères.

Vos contenus sont consultés et vos courbes montent et descendent dans Google Analytics. Superbe. Maintenant attaquons nous à la restitution de l’information qui nous manque: un rapport sur les tags vus sur des pages de destination en provenance de Google avec (not provided) comme mot-clé.

Commençons par créer un rapport personnalisé, que nous appellerons « Mots-clé landing page (not provided) »

Choisissons comme dimensions (en vert, dans l’ordre):

  • Page de destination
  • Variable personnalisée (valeur 02)

Choisissons ensuite des colonnes (en bleu, dans l’ordre):

  • Visites
  • Taux de rebond

Choisissons enfin un filtre qui va pré-configurer le rapport pour les visites en provenance de Google avec (not provided):

  • Inclure > Mot-clé > Contenant > (not provided)

Rapport personnalisés tags not provided

Cliquez le lien suivant pour copier ce rapport personnalisé sur (not provided).

Et voilà!

Le résultat est un enchaînement de Page de destination puis des mots-clé (tags) concernés par cette page. Hors mot-clé lié à la marque, il y a une très forte probabilité pour que le mot-clé cherché sur Google corresponde à un des mots-clé capturés dans les tags.

Premier niveau du rapport personnalisé:
not provided custom report ecran 1

Deuxième niveau du rapport personnalisé:

Custom report not provided ecran 2

En conclusion:

Encore une fois, cette méthode n’est pas parfaite mais c’est indéniablement une de celles qui vous apportera le plus de valeur dans un monde « (not provided) » privé de mots-clé.

Des questions? D’autres solutions? Laissez moi un commentaire!

Récupérer des mots-clé malgré (not provided) was last modified: décembre 4th, 2013 by Julien Coquet

Julien Coquet

Expert de la mesure d’audience sur Internet depuis plus de 15 ans, Julien Coquet est consultant senior digital analytics et responsable produit et évangélisation pour Hub’Scan, une solution d’assurance qualité du marquage analytics.

A propos de Julien Coquet

Ce message est également disponible en : Anglais

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...

15 réflexions au sujet de « Récupérer des mots-clé malgré (not provided) »

  1. Ping : Récupérer une partie des mots-clé de (not provided) | Ma Veille | Scoop.it

  2. Etazuni

    Je pense vraiment que ces retentions d’informations vont aller s’amplifiant (cf. Google Chrome et HTTPS). J’espère que grâce à ce genre de manipulations il restera une petite place pour les professionnels du référencement. Je vais aller ajouter ma CustomVar dans mon script Analytics de ce pas, merci !

  3. Vincent

    Technique intéressante. J’y vois quelques avantages :
    – Technique absolue quand le not provided sera à 100% du trafic organic
    – Technique donnant des résultats très rapides

    Toutefois aujourd’hui, autant attendre quelques jours et faire une répartition proportionnelle des mots clés source de la landing page pour la valeur not provided. Ca demande un peu plus de temps et de recul mais ça permet d’avoir plus d’info (et surtout issue de l’utilisateur).

    Comme tu dis c’est une méthode parmi tant d’autres et hélas il n’y en aucune de parfaite…

  4. Mehdi - web analyste

    Bonjour Julien,

    Ta proposition technique est interessante (à condition que la consommation d’une customVar soit acceptable pour ce besoin).
    Ce qui me gène est le fait de s’en servir comme table de référence pour une donnée relativement statique.
    D’autant que la relation entre ta landing page et ta liste de mots est de 1 pour 1 pour 90% des cas.
    En réexportant ton rapport et en appliquant la table de correspondance de manière externalisée, tu pourrais economiser une customVar.

    L’autre point est le fait de multivaluer une valeur de customVar (plusieurs mots clé)…donc pas facilement utilisable en reporting GA.
    Au lieu d’utiliser une customVar, pourquoi ne déclenches-tu pas autant d’evénement que de mots définis pour une page d’atterrissage (sans interaction sur le bounce rate) dans une même catégorie d’événement globale ?
    Il suffirait juste d’identifier dans ton script de tracking que le page consultée est la page d’entrée avant de déclencher les événements.
    Puisque que nous partons du principe que nous attribuons les mesures de la visite à tous les mots clé de la page, ce n’est donc pas génant d’appliquer un modèle d’attribution multivalué linéaire (différence d’un event par rapport à une costomVar).

    Du coup, pour la partie reporting, tu pourrais créér des rapports par action d’événements (mot clé) et ou par landing page.

    Pour que le rapport soit convenablement configuré, il faudrait simplement :
    – Définir un filtre sur les visites en (not provided)
    – Et un autre filtre pour afficher uniquement la catégorie d’évenement qui concerne les mots clés

    Qu’en dis-tu ? J’ai raté quelque chose ou ma solution te semble faisable ?

  5. Ping : Récupérer des mots-clé malgré (not provided) - Julien Coquet - Negligible Quantities - blog web analytics | Topic de Benjamin Yeurc'h | Scoop.it

  6. Céline

    Julien, je n’ai pas compris votre article ou bien l’objectif annoncé n’est absolument pas atteint ?
    Car votre technique ne permet aucunement de récupérer des mots-clés tapés par l’internaute !
    Disons que cela ne répond pas du tout à la problématique du not provided.

    Merci d’avance pour vos explications 😉

    1. Julien Coquet Auteur de l’article

      Celine,
      Je pensais avoir suffisamment expliqué que les mots cles sont irrécupérables. La seule chose qu’on puisse faire à partir de maintenant est de voir quels mots clé étaient présents dans le contenu de la landing page.

  7. VIEIRA Christophe

    Bonsoir Julien,
    Bravo pour le billet… Technique intéressante pour combler le déficit de mots-clés naturels…
    Sur mon blog, la part de « not-provided » a dépassé les 55% !
    A ce rythme, c’est 90% du trafic organique qui le sera, c’est-à-dire l’inverse de ce que Google avait initialement annoncé…. Très inquiétant dans une optique d’optimisation de son SEO…
    Cordialement.
    Christophe

  8. laura

    Plutot que les meta keywords de la page de destination, je préfère me baser sur l’url de la page de destination.
    Un avis là-dessus?

  9. Le Juge

    Nous avons developpé un tool de reporting avec ma boite – pour le moment nous partons du principe que les utilisateurs logués / GG barre – ont utilisé les memes requetes que les utilisateurs non logués (certes c’est un peu tiré par le slip mais bon…)

    Ce qui nous donne une valuation « statistique » du traffic sans Not Provided et en fontion du trafic Provided.

    Que penses tu de cette approche?

  10. Ping : Les requêtes not provided en constante augmentation - Arnaud Guignant

Les commentaires sont fermés.

  1. […] Suite à mon billet sur (not provided), je fournis *une* de mes méthodes pour capturer des mots clés dans Google Analytics en cas de recherche sécurisée. Malheureusement, je vous le dis d’avance, vous resterez frustré car comme je l’indiquais, il n’y a pas de recette miracle.  […]

  2. […] Vous en trouverez un certain nombre en suivant ce lien (de nombreuses solutions en anglais),  celui-ci (une solution en français) ou encore celui-ci (en français). Vous pouvez aussi avoir un aperçu des requêtes les plus […]