Les métiers des web analytics #4: Madame Soleil

Tout de suite, la suite de notre série sur les métiers des web analytics!
Aujourd’hui: Madame Soleil. Bonne lecture!

Contrairement aux rumeurs, Madame Soleil n’est pas morte. Cela dit, elle a changé de méthodes de voyance: plus de marc de café, elle lit l’avenir dans les chiffres!
Notre voyante 2.0 a idéalement une formation en comptabilité, statistiques et/ou probabilité. C’est elle qui va vous aider à rendre vos modèles de données web analytics plus utile grâce à de l’analyse prévisionnelle.

Je fais personnellement partie de ces doux rêveurs qui se sont passionnés pour la saga Fondation de Isaac Asimov. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, courez à la bibliothèque vous en procurer une copie mais je vous fais un résumé: imaginons qu’une science appelée la psychohistoire (si si) vous permette de prédire le futur sur base d’une quantité de chiffres faramineuse.

Comme vous vous en doutez, cette science fictive (hu hu) ne saurait être exacte, même dans le livre dont elle est tirée : de nombreux facteurs imprévus viennent semer la pagaille dans les prédictions.

En web analytics c’est un peu pareil. Il y encore une dizaine d’années, l’analyse prévisionnelle (anglicisme: prédictive) reposait sur une vision du commerce à la papa: on a un volume de vente quasi constant d’une année sur l’autre, un peu de saisonnalité et peut être un ou deux facteurs tels que le taux d’inflation et le montant du panier de la ménagère.
De nos jours, il faut composer avec des facteurs tels que:

  • une crise financière majeure,
  • la visibilité de la marque et la confiance qu’elle inspire,
  • un marketing communautaire/2.0,
  • des consommateurs sur-informés

Quantifier ces facteurs et les intégrer dans les équations de voyance de Madame Soleil semble relever de l’impossible. Pourtant, une culture du chiffre et une application de méthodes scientifiques au marketing font que Madame Soleil pourrait se retrouver sortie d’affaires.

Complètement? Bien sûr que non mais elle aura des réponses à des questions auxquelles elle n’aurait pas pu répondre auparavant, telles que: « combien de femmes de plus de 25 ans ont vu mon site dans les 30 dernières minutes? »

Madame Soleil va donc essayer de vous dire (du mieux qu’elle peut) dans quelle direction va votre site web mais gardez bien en tête qu’une bonne partie de ses prédictions ont une chance de ne pas se réaliser. La bonne nouvelle c’est que cette marge d’erreur est plus mince de jour en jour. Pour des chiffres concrets, immuables, et indiscutable, il faut s’adresser au comptable web analytics.

Mais c’est le métier de la semaine prochaine! 😉

Les métiers des web analytics #4: Madame Soleil was last modified: mars 6th, 2013 by Julien Coquet

Julien Coquet

Expert de la mesure d’audience sur Internet depuis plus de 15 ans, Julien Coquet est consultant senior digital analytics et responsable produit et évangélisation pour Hub’Scan, une solution d’assurance qualité du marquage analytics.

A propos de Julien Coquet

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...

Une réflexion au sujet de « Les métiers des web analytics #4: Madame Soleil »

  1. Ping : Les métiers des web analytics #4: Madame Soleil | Negligible … | Information Mining R&D

Les commentaires sont fermés.

  1. […] more: Les métiers des web analytics #4: Madame Soleil | Negligible … Share this […]