Chronique du voyageur – chapitre 4

Une violation permanente de la loi Evin

Je ne suis pas fondamentalement opposé au droit qu’ont les fumeurs à contracter un cancer du poumon ou de l’œsophage ou que sais-je encore tant que je ne suis pas exposé à leur fumée.

Le problème réside dans le fait que les fumeurs s’adonnent à leur vice juste devant l’entrée de la gare, ce qui veut dire qu’à chaque ouverture des portes, d’énormes volutes de fumée de cigarette (qui font rire ou non) s’engouffrent dans le hall de la gare où les non-fumeurs sont censés pouvoir jouir d’une protection contre ces vilains fumeurs. En été la situation est pire puisque les portes sont tout le temps ouvertes et l’appel d’air, et donc de fumée, est permanent.
Il y a des endroits désignés pour que les chiens fassent leurs besoins. Pourquoi ne pas désigner des zones fumeurs à l’extérieur des gares qui soient situées loin des portes ?

Chronique du voyageur – chapitre 4 was last modified: juillet 30th, 2007 by Julien Coquet

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Trackbacks.