D’après W3counter.com (qui propose un service de Web Analytics minimaliste), Firefox bénéficierait d’une baisse d’intérêt pour Internet Explorer et jouirait ainsi d’une part de marché de 25%.

La méthode et le panel sont discutables mais ce résultat est plutôt encourageant et on ne peut qu’espérer que cette concurrence conduira les éditeurs de navigateurs à pousser davantage dans la direction de standards Web : DOM, CSS, XML, Javascript…

Lien: