Un article du Wall Street Journal remet en cause l’importance et les possibilités d’abus de la part de compagnies de Web analytics.

Environ 80% des entreprises dont le site web utilise des cookies pour traquer leur traffic web se servent des cookies dits ‘tiers’ car ils sont hébergés par un fournisseur externe comme Omniture ou WebSideStory.

L’article prend en exemple les cookies tiers provenant du domaine 2o7.net, qui appartient en fait à Omniture, leader mondial en Web analytics.

Il ressort que certain des paramètres passés aux cookies sont récupérés par Omniture et stockés dans leur base de données. La crainte de l’auteur est que ces données soient partagées avec d’autres compagnies, alors que les lois sur le respect de la vie privée sont draconiennes, surtout aux USA.

En fin de compte, Omniture se trouve face à un manque d’éducation sur la nature même des cookies, qui sont souvent assimilés par le grand public en tant de virus ou spywares.
Omniture s’est fendu d’un communiqué sur l’utilisation des cookies tiers et propose aux internautes de s’auto-exclure.

Conclusion, si vous êtes parano quand vous surfez, faisez gaffe aux cookies 🙂